Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Les territoires Bourgoin-Jallieu Promouvoir une alimentation saine et durable

Promouvoir une alimentation saine et durable

Action menée


  • Réduire l'obésité et le surpoids dans la population
  • Augmenter l'activité physique et diminuer la sédentarité à tous les âges
  • Réduire la prévalence des pathologies nutritionnelles

Mesurer la consommation des berjalliens


L’alimentation étant un facteur de santé, tous les habitants doivent pouvoir accéder à une alimentation sûre, équilibrée et durable (l’alimentation représentant entre 15 et 31 % des émissions de gaz à effet de serre).
De très nombreux facteurs alimentaires jouent sur la santé : consommation de sel, de fibres, de fruits et légumes, qualité des matières grasses, des glucides, saveurs… Il sera effectué des choix afin de prioriser ceux sur lesquels ce premier Plan Local de Santé pourra se concentrer.
Ainsi l’alimentation saine et durable, sera définie pour un adulte, par :
- une consommation moyenne journalière d’une ration de 400 g de fruits et/ou légumes (5 portions) minimum (référence à l’expertise pour le Programme National Nutrition Santé - PNNS),
- une consommation de 5 portions d’œuf et/ou viande et/ou poisson de bonne qualité nutritive (rapport Protéines/Lipides ≥ 2) et/ou plat végétarien (céréales et légumes secs) par semaine minimum (référence à l’expertise du Groupe d’Etude des Marchés de Restauration Collective et Nutrition - GEMRCN)
- une empreinte alimentation se rapprochant de 0,9 hectare (calculateur de l’impact de la consommation sur la planète établi par la WWF France)
- une alimentation perçue par le consommateur comme étant de qualité, diversifiée et plaisante au goût
- une alimentation microbiologiquement sure

A cet instant précis, peu d’actions répondront aux objectifs, car nous n’avons pas suffisamment de données sur la consommation des berjalliens par rapport aux objectifs fixés, aussi le premier objectif sera de recenser les pratiques berjalliennes, pour dans un second temps, proposer des actions pour tenter de répondre aux points critiques observés.


Nutrition

Autre

action mixte

Femmes enceintes
Femmes enceintes
Enfants-Ados
Enfants-Ados
Seniors
Seniors
Adultes
Adultes
Familles
Familles
Populations précaires
Populations précaires
Education Grand Public
Education Grand Public

Plus de 1000

Etat des lieux alimentation

Calquer sur l’état des lieux « activité physique », un état des lieux exhaustif et réalisé à l’aide de la passation de questionnaires, sera réalisé en 2014 auprès de toute la population pour connaître les points à améliorer pour amener chaque individu à consommer une alimentation saine et durable

Période


01 / 01 / 2014

31 / 12 / 2014
Bourgoin-Jallieu
06 / 01 / 2006
28400
Service Hygiène et Santé
Bâtiment Le Sileur
14 place A. Schweitzer
38300 BOURGOIN-JALLIEU
RHONE-ALPES
Commune Bourgoin-Jallieu
45.5859344 5.276808

Bourgoin-Jallieu est désormais doté d’un Plan local de santé (PLS). Il vise à favoriser le bien être et la santé de tous grâce à un plan d’action élaboré en concertation avec l’ensemble des acteurs de la santé présents sur le territoire .

Des acteurs locaux mobilisés

Bourgoin-Jallieu réunit sur son territoire de nombreux acteurs du soin, du médico-social et de la prévention. Habitué à travailler en réseau, dans un esprit partenarial, chacun a favorisé par son implication l’élaboration du Plan local de santé (PLS) : partenaires institutionnels (Ville, Conseil général, CAPI), établissements de santé et acteurs du soin, établissements scolaires, bailleurs sociaux, clubs sportifs, forces de l’ordre, associations, conseils de quartiers ... Fortement impliqué sur la thématique de la santé, notamment grâce à l’action reconnue du service communal d’hygiène et de santé (SCHS), la ville s’est investie dans la coordination du PLS.

 La ville, acteur légitime de la politique de santé publique

Notre ville intègre progressivement le volet santé dans ses actions, consciente que l’urbanisation, la circulation, l’environnement urbain, le logement, la culture ou l’éducation, pour ne prendre que quelques volets essentiels des politiques publiques initiés ou soutenus par la ville, ont un impact sur l’état de santé des habitants.

 Un enjeu majeur

Promouvoir la santé et prévenir la survenue des maladies grâce à une démarche globale est un enjeu qui mobilise désormais l’ensemble des acteurs locaux qui interviennent dans le domaine de la santé. La démarche collégiale qui a conduit à l’élaboration du plan local est à la fois un aboutissement et un point de départ. Elle a permis d’identifier en amont les forces et faiblesses du territoire, de fixer des objectifs et d’élaborer des actions. Elle offre donc à la fois une vision rétrospective et une démarche prospective, ce qui en fait un document de référence et un plan d’actions pour les 3 ans à venir.

Les différents axes et objectifs :

Axe 1 : Agir sur les déterminants de santé

- Promotion d'une alimentation saine et durable

- Soutien à l'allaitement maternel

- Promotion de l'activité physique

- Santé environnement : Bruit, moustiques, habitat...

- Accès aux droits et aux soins : Dépistage bucco-dentaire, pénurie médicale dans le Nord Isère, bilan de santé, centre de consultation...

- Compétences psychosociales

Axe 2 : prévenir la maladie et ses éventuelles complications

- Santé environnementale : Ambroisie, bilan environnemental et sanitaire

- Addictions 

-Souffrance psychique

- Diabète

- Obésité infantile

Axe 3 : sensibiliser sur les accidents de la vie

- Actions sécurité routière

 

Le « secteur » Nutrition traite de la promotion de la santé par des actions soutenant 3 déterminants de celle-ci : l’alimentation, l’activité physique et l’allaitement maternel. De plus, il concerne également la prévention de pathologies fortement corrélées avec la nutrition : l’Obésité et le Diabète de type 2. Ses actions, mais également ses objectifs, ont pleinement contribué à la construction du Plan Local de Santé (PLS).


Villes signataires de la charte du Programme National Nutrition Santé (PNNS).