Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Les territoires STRASBOURG Je me bouge dans mon quartier

Je me bouge dans mon quartier

Action menée


STRASBOURG STRASBOURG

Cecilia Jagou
03 68 98 5122

  • Réduire l'obésité et le surpoids dans la population
  • Augmenter l'activité physique et diminuer la sédentarité à tous les âges

Augmenter de façon significative les propositions d’activité physique à l’attention des élèves des écoles élémentaires de Strasbourg.
Lever les obstacles à la pratique d’activité physique de loisir chez les enfants
Faire le lien avec la promotion de l’alimentation équilibrée


L’action « je me bouge dans mon quartier » agit sur tous les temps de la vie de l’enfant afin de modifier ces comportements vis-à-vis de la sédentarité et de l’activité physique.
-Actions en direction des jeunes :
• Sur le temps scolaire
• Sur le temps périscolaire,
• Sur le temps extrascolaire,
- Action en direction du support social :
• Sur le temps familial
• un travail en lien avec les infirmières scolaires
Cette action de prévention primaire est complémentaire de l’action PRECCOSS, prise en charge coordonnée des enfants en surpoids et en obésité sur 3 quartiers prioritaires (Hautepierre, Neuhof et Cité de l’Ill)
- Actions environnementales
• Les cours d’école ont été aménagées dans les 5 écoles concernées (marquages au sol).
• L’action se développe en lien avec les boucles d’activités physiques en projet sur le territoire strasbourgeois. Il s’agit de parcours « santé » urbains qui valorisent notamment les infrastructures sportives existantes.
Cette approche globale permet d’améliorer l’efficacité de l’intervention, en agissant sur l’environnement de l’enfant.


Mixte

Action visant à créer ou modifier l'offre de service

Enfants-Ados
Enfants-Ados
Familles
Familles

Plus de 1000

L’action « je me bouge dans mon quartier » agit sur tous les temps de la vie de l’enfant afin de modifier ces comportements vis-à-vis de la sédentarité et de l’activité physique dans 5 écoles élémentaires de Strasbourg. Il s'agit des écoles Eléonore à Hautepierre, Schwilgué à la Cité de l'Ill, Erckmann Chatrian à la Montagne Verte, et Guynemer 1 et 2 au Neuhof.


-Actions en direction des jeunes :
• Sur le temps scolaire : du matériel a été acheté pour les écoles afin d’inciter les enfants à se bouger pendant les récréations et les pauses méridiennes. Des vélos sont également mis à disposition.
Des éducateurs sportifs de la ville de Strasbourg interviennent en appui aux enseignants pour les cours d’EPS et de gymnastique ; sur des cycles de 6 à 8 semaines. Pour participer à l’amélioration de la santé et de lutter contre le surpoids des enfants, la ville distribue 2 fois par semaine une collation fruitée. De plus, un travail sur l’alimentation équilibrée est effectué par les infirmières scolaires.
• Sur le temps périscolaire, des activités physiques et sportives sont proposées sur ce moment. Le temps d'activité physique  sur le  périscolaire a été  également augmenté, suite à la mise à disposition de matériel dans le cadre de l’action.
• Sur le temps extrascolaire,  des créneaux  gratuits proposant de nouvelles activités physiques et sportives sont ouverts. Ces activités sont directement proposées dans l’enceinte de l’école afin de permettre au plus grand nombre d’y participer. L’offre d’activité physique a été augmentée, aussi 8h d’activité physique supplémentaires ont été proposées par semaine.
- Action en direction du support social :
• Sur le temps familial, un travail avec les centres socioculturels a été réalisé pour organiser des sorties vélo en famille.
• Les infirmières scolaires ont, durant les visites médicales d’admission au CP, délivré de l’information aux parents quant à la mise en œuvre de l’action dans les écoles concernées ainsi que sur l’alimentation équilibrée
• Cette action de prévention primaire est complémentaire de l’action PRECCOSS, prise en charge coordonnée des enfants en surpoids et en obésité sur 3 quartiers prioritaires (Hautepierre, Neuhof et Cité de l’Ill)
• L’équipe de santé scolaire est intervenue dans les classes des écoles concernées, en lien avec les enseignants, sur l’intérêt de la pratique régulière de l’activité physique (intervention durant la semaine du goût, diagnokid et les fêtes d’école) utilisant des outils tels que le jeu « tête et jambes ».
• Les Conseillers pédagogiques de circonscription sont intervenus auprès des enseignants pour les conseiller dans la façon d’apprendre la pratique du vélo aux enfants
• Un travail a été engagé avec l’Education Nationale pour proposer, dès la rentrée de septembre 2014 deux sessions de formation sur l’intégration et le montage de projets sur l’activité physique et sportive dans tous les enseignements. Cette formation est inscrite dans le plan de formation des enseignants concernés.
• Toutes les licences USEP ont été prises en charge dans le cadre du projet.
- Actions environnementales
• Les cours d’école ont été aménagées dans les 5 écoles concernées (marquages au sol).
• L’action se développe en lien avec les boucles d’activités physiques en projet sur le territoire strasbourgeois. Il s’agit de parcours « santé » urbains qui valorisent notamment les infrastructures sportives existantes.
Cette approche globale permet d’améliorer l’efficacité de l’intervention, en agissant sur l’environnement de l’enfant.

Période


01 / 09 / 2012

01 / 07 / 2015
STRASBOURG
08 / 01 / 2008
272800
Hôtel de ville
1 parc de l'étoile
67076 Strasbourg Cedex
ALSACE
Commune STRASBOURG
48.5819138 7.7498624

La Ville de Strasbourg s’est engagée dès 1900 dans la prévention et les soins, tant pour les nourrissons et leurs mères que pour les jeunes enfants, via la clinique dentaire et le service d’hygiène scolaire. Depuis, les compétences en santé de Strasbourg se sont étendues, par délégation du Conseil Général et de l’Etat, mais aussi via des initiatives originales telles que l’observation en santé scolaire. Pionnière en santé, Strasbourg est devenue experte en prévention santé avec son service de santé publique et environnementale.

 

Encourageant activement la démocratie participative, la Ville de Strasbourg entend agir sur l’ensemble des déterminants de santé et de s’inscrire, dans la politique de l’OMS de « santé pour tous ».

 

 


Villes signataires de la charte du Programme National Nutrition Santé (PNNS).